29 nov. 2019

Réseaux " Socios " ...




Ciao a tutti
Les soirées sont bien agitées sur les réseaux « Socios » de Rd’A …
Message après message, une vieille idée remonte à la surface et le monde est refait à la vitesse d’un Cyrille sur un sprint, et repeint aux couleurs de Rd’A, soit Pantone 319.
L’idée est séduisante : un Bike coffee, une bicycletterie, un Bike café, un café cycliste !
En quelques échanges, le lieu est ( presque ) trouvé, le nom est ( presque ) choisi … Restent à trouver le bon percolateur, le bon brasseur et les bons viticulteurs ...
Le rêve prend forme. C’est un début ...
L’idée originelle nous vient d’Angleterre. Les anglais aiment le thé, la bière, le vélo ( et le caffè ! ). L’alliance de tout cela a donc donné naissance à un nouveau type de commerce pour le plus grand plaisir des cyclos. Quoi de mieux que de bichonner sa bécane en sirotant un bon ristretto, de visionner sur un bon écran des rediffusions de courses ou des documentaires sur le vélo en buvant une bonne bière ? 
Si la route reste bien le meilleur endroit qui offre aux cyclistes l’occasion de se côtoyer, l’idée d’un lieu de vie dédié au vélo et aux cyclistes ne manque assurément pas de charme. Car le vélo est un Art de vivre, de penser, avec ses codes vestimentaires et sociaux, un language, et nul autre endroit qu’un café ne s’impose pour faire et refaire la petite et la grande histoire du vélo.
Un café donc, avec percolateur italien et tireuse à bière, un atelier, une petite boutique d’accessoires divers, un écran qui diffuse exclusivement des images de vélo, une bibliothèque consacrée à la petite reine, une petite restauration et pâtisserie, une décoration toute entière dédiée au vélo … Un lieu où tout cycliste et non cycliste se sent bien ! Et tout cela en Pantone 319 !
Mais les gars, si je n’ai absolument aucun doute sur vos capacités et votre assiduité à l’entraînement sur la route, je suis un peu plus dubitatif quant à vos capacités à faire tourner un bar … Quinze cyclistes devant « l’Ambassade » avant la sortie pour quelques malheureux caffè consommés au bar ( et je ne vous ferai pas l’affront de déduire ceux que je bois personnellement ! ). Quant à la bière d’après sortie, je n’en parlerai même pas … Pour qu’un café marche, il faut en vendre des caffè et des bières ! En conséquence, je propose de joindre à nos sorties, avant et après, un entraînement au zinc obligatoire ! La viabilité du projet est à ce prix ! Qu’on se le dise …


Image du jour : Mon premier vélo de course

Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H45 pour le ristretto al banco et départ à 09H00 dans le joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées.
Rendez-vous à « l'Ambassade » à 13H00 pour l’allenamento alla birra alla spina.

A presto sulla bicicletta e al banco.

Gianpietro.


Aucun commentaire: