11 avr. 2019

Pavé de bonnes intentions ...


Ciao a tutti,

Attention, changement d’heure de départ ... en douceur !Précisions en fin de billet.


A quelques jours de Paris-Roubaix, il serait presque normal que je vous donne à lire un pavé …

Pendant que vous aurez votre pavé ( de rumsteak ) dans la bouche, les coureurs auront le leur sous les boyaux. Situation pas forcément enviable … Car au final, ils pourraient l’avoir sur l’estomac sans avoir connu le haut du pavé. Ce jour là, il ne sera pas facile, à table ou sur la route, de tenir le haut du pavé. Si la viande est dure, il vous faudra alors battre le pavé de boeuf. Pour les coureurs, c’est la crevaison qui leur fera battre le pavé en attendant la roue salvatrice.
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’est pas aisé d’être sur le pavé ce jour là ! Certains veulent brûler le pavé, d’autres le battre même … Tout cela pour être, l’espace d’un jour, le roi du pavé en gagnant l’enfer du Nord. Et c’est bien connu, l’enfer est pavé de bonnes intentions …
Loin de moi l’idée de lancer un pavé dans la mare, mais si un français soulevait le pavé tant convoité, histoire de mettre tous les autres sur le pavé …
Et, n’oublions jamais que sous les pavés, il y a la plage !

Pour ma part, concernant les pavés, je préfère ceux que peint Stéphane Jaspert. Certes, ils ne viennent pas de la trouée d’Arenberg, de Mons-en-Pévèle ou encore du carrefour de l’arbre, mais de Paris. Une fois peint qui peut faire la différence ! De toute façon, on ne roule pas dessus !
Petite collection de peintures miniatures, sujets iconiques, mythologiques voire mythiques à voir sur le site ci après : http://boucherieart.free.fr





Image du jour : « Et Coppi se prit pour Pedro … Ou Pedro pour Coppi ... »

Rendez-vous à « l'Ambassade » à08H15pour le ristretto sur le pavé et départ à08H30dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées.

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.

Aucun commentaire: