18 oct. 2018

Telefonino a bici ...

Ciao a tutti,



Une petite mise au point pour les accros du portable à vélo … Pour ceux qui prennent des rendez-vous les fesses sur la selle …

Il faut savoir qu'en France, lâcher le guidon pour passer ou recevoir un appel est réprimé depuis 2015 par une amende de 135 €. De plus, l'utilisation d'un casque ou d'oreillettes est tout autant interdite en voiture qu'à vélo avec la même amende à la clé, soit 135 €. Le montant identique des amendes à vélo et en auto suscite des débats tant en France qu'à l'étranger. Certains demandent ainsi des amendes minorées pour les cyclistes, proportionnelles au danger causé par le type de véhicule. La très active FUB ( Fédération des Usagers de la Bicyclette ) milite au sein du Conseil National de Sécurité Routière en réclamant cette proportionnalité des peines. Elle demande que conformément au droit français, basé sur une punition proportionnelle à la faute et à la gravité des conséquences qui en découlent, la sanction infligée aux cyclistes soit en rapport avec le danger qu'ils font courir à autrui. Mais malheureusement, le Conseil Constitutionnel devrait s'y opposer … A suivre …


Chez nos voisins belges, la règle est la même. Il faut s'arrêter sur un endroit sûr en dehors de la chaussée pour téléphoner. Cependant, la Belgique n'a encore pas interdit le « kit mains libres ».

Les néerlandais, grands adeptes du vélo, n'ont pas ( encore ? ) interdit l'utilisation du portable à vélo. Mais, afin de minimiser les risques, les autorités ont jusqu'à présent beaucoup misé sur la sensibilisation et l'utilisation d'applications qui coupent la réception des messages et des appels lorsqu'on est en mouvement. Toutefois, vu le peu de succès rencontré, le ministère des transports prépare un projet de loi visant à interdire purement et simplement l'utilisation du portable à vélo, mais en permettant toujours le « kit mains libres ». Les hollandais sont les champions des études sur l'accidentologie à vélo, ainsi ils ont mis en évidence que le portable jouerait un rôle dans 3 à 4 % des accidents à vélo. Chez les jeunes de 12 à 17 ans, ce serait dans un accident sur cinq avec comme motif principal l'envoi de message !

Globalement, en France, 90 % des cyclistes admettent avoir déjà commis une infraction à vélo … A Rd'a, nous sommes fiers de faire partie des 10 % restants …

PS : désolé, pas d'infos pour l'Italie !

Image du jour :


Météo prévue : 


Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H15 pour le ristretto in regola et départ à 08H30 dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées.

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.



Aucun commentaire: