30 mars 2018

Reviens Pedro !

Ciao a tutti,

La petite communauté Rd'a va sans doute connaître l'émoi ! Voilà un long ( trop long ) moment que nous sommes sans nouvelles de Pedro. Et pour ne rien vous cacher, je suis inquiet …
Absent depuis l'automne et ses premiers frimas lors de nos sorties, nous le savions fébrile devant sa fenêtre à scruter le ciel dans l'espoir des premiers flocons. Ces derniers arrivés, nous l'avons imaginé soulagé d'être enfin libre de prendre sa dose de poudre, et plus, car très forte affinité. Pour ne pas dire addiction.
Avec le retour tant attendu du printemps le dernier week-end, j'avais secrètement espéré avoir le plaisir de rouler à nouveau avec lui … Espoir déçu … Certes, Pedro nous a habitués à des retours en très grande forme. Forme travaillée et acquise dans l'ombre et la solitude jusqu'à être certain de pouvoir rivaliser avec les meilleurs d'entre nous dès sa reprise. Pedro, c'est devant ou rien ! Alors … Pas assez en jambes pour rouler avec nous ? Sans doute ! Avez vous remarqué son dernier « post » sur Strava ? Non ! Alors que dites vous de ça :




Mais qu'est-il arrivé à notre doyen ? Un peu plus de soixante kilomètres en quatre-vingt quatorze heures et trente deux minutes … Soit un moyenne effarante de 0,6 km/h …
Certes l'enneigement exceptionnel de cet hiver a comblé notre glisseur au delà de ses espérances. Traversée du massif du Nord au Sud, du Sud au Nord, d'Est en Ouest, d'Ouest en Est, le matin, l'après-midi, le soir à la frontale … Strava a croulé sous les envois de ses exploits à skis … Alors, en a t-il trop fait  ? Est-il fatigué à ce point ? Croule t-il sous les copies accumulées pendant cette période hivernale ? 
Avec des moyennes de cet ordre, nous ne sommes vraiment pas près de profiter de sa présence pourtant louée par tout un chacun. Reviens ! Pedro ! Même diminué ! On t'aime quand même !
Cependant, à bien regarder son tracé en cette période Pascale, connaissant son penchant mystique pour ne pas dire christique, je ne serais pas étonné d'apprendre que son « tout droit » Cheniménil / Epinal soit une sorte de chemin de croix à caractère pénitentiel au vu de ses excès de l'hiver. Chemin de croix volontairement rectiligne effectué en marchant sur les genoux, une croix, un vélo ou une paire de skis sur l'épaule, un cilice métallique ceint autour de chaque cuisse tel les pénitents de l'Opus Dei, une foultitude de prières de pénitence de Saint Ephrem récitées à chaque station … Je ne vois que cette explication à la lenteur excessive de cette sortie.
Ce curieux « post » était-il un appel au secours sciemment divulgué ?
Reviens ! Pedro ! Nous t'absolvons de bonne grâce de tout et du reste. Reviens ! Pedro ! Tu nous manques !
« Roule ma poule » n'est il pas la plus belle injonction en cette période de Pâques ? Et c'est toi la poule !
J'ose espérer que Pâques verra ta résurrection parmi nous ! Alors à bientôt sur le vélo !

Image du jour :


Météo annoncée :


Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H45 pour le stretto di Pasqua et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes incertaines.

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.

Aucun commentaire: