15 févr. 2018

Vélo douceur ...

Ciao a tutti,



Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le vélo est bon pour la santé … C'est ce qu'a du se dire le service marketing de la marque française Eurial, implantée dans l'Yonne, en donnant à son nouveau dessert le nom de « A Bicyclette ».
« A Bicyclette » est donc une nouvelle gamme de produits apparue fin 2017, créée par le groupe coopératif Eurial implanté dans l'industrie agroalimentaire et spécialisé dans les produits laitiers ( au sujet desquels il y aurait beaucoup à dire … Préférez l'abstinence … ). Mais, avec cette nouveauté, Eurial s'intéresse aux produits 100% végétaux sans aucune trace de lait, ni de lactose.
Les cyclistes ne sont cependant pas la catégorie ciblée par la marque puisque le produit s'adresse à tous les publics.
Le nom fait simplement référence aux bons souvenirs d'antan lorsqu'on prenait le temps de flâner à vélo dans la campagne. Résumé marketing : « Quel bonheur de se sentir léger, de respirer un air plus pur en partant à vélo sur les petites routes à travers les champs, de s'arrêter cueillir des fleurs sauvages … Savourer un dessert végétal A Bicyclette, c'est comme prendre un chemin de traverse et se régaler de sensations vraies, de celles qui font du bien … ». Le vélo champêtre comme vecteur de communication, voilà l'idée, même si Eurial n'a aucun rattachement passé ou actuel avec le milieu cycliste. Mais tout compte fait, c'est plutôt sympathique que le vélo soit utilisé pour illustrer une nutrition saine.
Mais alors me direz vous, qu'en est-il de ce dessert ? Pas bio ( dommage ) mais sans conservateurs artificiels ni colorants, pas de lait ni de lactose et pas de soja, mais de l'avoine, du riz et de l'amande à la place pour constituer cette crème dessert. Plus précisément, de la farine d'avoine qui est présente à hauteur de 10% dans la composition, contre 1,1% pour la farine de riz et 1,1% pour la purée d'amande ; ce qui donne à l'ensemble un bon équilibre entre le « liquide et le crémeux ». Une petite touche de sucre à peine sentie, juste présente pour éviter la fadeur. La spécialité est déclinée en cinq parfums différents : framboise, citron, cerise, chocolat et nature. La teneur en fruits présents sous forme de petits morceaux est de 10%, avec un influence modérée sur le goût, juste à bonne dose évitant le ressenti d'un excès artificiel. Pas d'explosion d'arôme, mais un juste équilibre gustatif qui se laisse savourer pleinement avec une certaine sensation de pureté dans ce que l'on a en bouche. J'ai, pour ma part, bien aimé. Même si, pour être honnête, je ne me relèverais pas la nuit pour en manger … Quoiqu'il en soit, cela change des desserts à base de soja.
En ce qui concerne les apports nutritionnels, la marque nous donne pour un pot de 100g une faible teneur en matières grasses et acides gras saturés, une bonne source de calcium, de vitamine D, de fibres, peu de sucres, pour une valeur énergétique d'environ 89 kcal selon les parfums.
En conclusion, une sympathique initiative que celle d'utiliser le vélo pour promouvoir un produit alimentaire qualitatif et naturel.
Je vous encourage à essayer au moins une fois ( et plus si affinités ) afin de vous faire votre propre opinion. Bon appétit !
Produits disponibles en moyennes et grande surfaces et quelques magasins bios pour la somme de 2,65 € environ le paquet de quatre pots.


Image du jour ou comment s'entraîner à rouler dans les Vosges …


Météo prévue :


Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H45 pour le stretto vegetale et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes incertaines.
Pour ma part, je ne pourrai rouler que dimanche. Donc pour ceux que cela intéresse, rendez-vous au « Commerce » pour un départ à 08H30, en plus sous le soleil !

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.


Aucun commentaire: