28 sept. 2017

Pédaler suspendu ...

Ciao a tutti,



Nous pouvons faire beaucoup de choses en pédalant, mais ce qui va suivre est pour le moins original … Survoler la forêt !
Pour ce faire, je vous emmène aux environs de Quito, capitale de l'Equateur, au dessus de la canopée de Mashpi, en plein coeur d'une réserve naturelle perchée à 900 mètres au dessus du niveau de la mer.
Installons nous d'abord au Mashpi Lodge, petit cocon de luxe dans les nuages, entouré par la forêt tropicale, traversé par des chutes d'eau extraordinaires, avec vue sur des collines déclinant des camaïeux de vert incroyables. Ce Lodge, construit avec les dernières techniques de construction durable, est conçu pour se fondre complètement avec son environnement. A travers ses immenses baies, nous pouvons admirer des quantités d'espèces de plantes, de fougères, d'orchidées sauvages, d'arbres où vivent cinq cents espèces d'oiseaux environ, des centaines d'espèces d'amphibiens et de reptiles et quantité de singes, pécaris et même pumas. Bref, un endroit idyllique ! Bon, d'accord, à plus de mille euros la nuit, cela fait un peu cher … Je vous propose donc de nous rabattre sur la formule montée en VTT, tente Decathlon et réchaud Camping-Gaz parmi nos amis reptiles et batraciens, plus conforme à nos bourses et notre côté baroudeur.
Tout ceci pour nous offrir une petite balade en pédalant au dessus de la canopée locale ! 
En effet, situé à proximité de ce Lodge, se trouve un « Vélo Sky » qui vous fera découvrir cet étage supérieur de la forêt tropicale très riche en biodiversité. Le « vélo » est suspendu à un câble de plus de deux cents mètres tendu entre deux points en plein milieu de la forêt. Au cours du trajet, vous pourrez traverser des gorges à plus de soixante mètres au dessus de la rivière en contre-bas. Il faudra cependant tirer au sort celui des deux passagers qui pédalera, car sur les deux sièges du système, un seul assure le déplacement de « Vélo Sky ». Pédalage dépaysant assuré !



Pour les plus urbains d'entre vous, le projet de Geoff Barnett va vous ravir. Le « Shweeb » est un mélange de monorail et de vélo couché permettant de circuler en toute sécurité … dans les airs et par la force du pédalage. Ce projet a été financé à hauteur d'un million de dollars par Google qui avait lancé en 2010 « un appel à idées » pour changer le monde … Choisi parmi cent cinquante mille projets, celui de Barnett est très ambitieux : il l'envisage ainsi non seulement pour le transport urbain avec des gares dédiées, mais aussi extra-urbain, inter-écoles, pour les loisirs, le sport … Au delà du transport, une nouvelle vision du déplacement, de la ville et des services, moins polluante et au bénéfice de la santé.  Pour expérimenter le « Shweeb », une autre destination dépaysante, l'Agroventures Park de Rotorua en Nouvelle-Zélande. Je connais les lieux pour y être aller, je peux ainsi vous assurer que cela vaut le déplacement !


Voilà une belle solution pour Epinal ...


Image du jour ( petit teaser ) :


Météo annoncée :


Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H15 pour le stretto esotico et départ à 08H30 dans la joie et la bonne humeur sur des routes incertaines.

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.

Aucun commentaire: