25 mai 2017

Allons à la selle ...

Ciao a tutti,



Nous avions déjà eu l'improbable marcheur Yohann Diniz faisant sous lui aux Jeux Olympiques de Rio, voici maintenant que les cyclistes s'y mettent ! D'aller à la selle sans selle à aller à la selle en selle …
Vous avez sans doute vu les images insolites de Tom Dumoulin, leader du Giro, pris d'une envie plus que pressante, exécuter un strip-tease devant les caméras sur le bord de la route … Comme si une vilaine guêpe s'était glissée sous son beau maillot rose … Mais, non, Tom allait tout simplement à la selle ( de la selle à la selle ) ! Eh oui, les champions ( nes ) sont des êtres humains comme les autres. Le besoin était naturel certes, mais assurément pressant voire urgentissime. Bon, ceci dit, Diniz avait ouvert la voie, il aurait pu profiter du caractère moulant du cuissard cycliste pour éviter de perdre du temps sur ses adversaires en allant à la selle en selle ! En plus, prendre sa roue aurait été encore plus difficile à supporter pour ceux qui auraient voulu le faire.


Afin de rouler moins bête, il convient donc de s'intéresser à l'étymologie de l'expression « aller à la selle ». Expression cycliste, voire cavalière ? Que nenni ! Son origine remonte au XVème siècle. Mais le mot selle vient lui du XIIIème, tiré du latin « sella » qui désigne un siège et plus précisément le siège des artisans qui travaillent assis, le siège des professeurs et bien sûr le siège des cavaliers. Lorsque le mot apparaît dans la langue française, il sert à nommer une chaise percée sur laquelle, dans les milieux aisés, on s'asseyait pour soulager un besoin naturel recueilli dans un pot placé dessous ( lieu d'aisance pour les aisés ). Elle sera successivement dénommée « selle aisée », « selle nécessaire », puis « selle percée ». C'est de cette époque que date la naissance de l'expression « aller à la selle ». Il aura donc fallu attendre le XXIème siècle et Tom Dumoulin pour établir un lien avec le vélo … Pour mémoire et savoir inutile ( quoique ? ), en néerlandais « aller à la selle » se dit « Naar de plee gaan ». Merci Tom !
Pour être complet, il me faut vous dire que certains prétendent que l'expression « Comment allez vous ? » serait un raccourci « politiquement correct » de « comment allez vous à la selle ? » lorsque l'on veut s'enquérir de la santé de la personne à qui on s'adresse. Mais aucune source de confiance ne vient pour le moment attester sa véracité.
Si vous le souhaitez, je pourrai revenir sur le métier ultérieurement afin de vous expliquer les différentes raisons possibles qui ont pu amener notre ami Tom Dumoulin à interrompre sa course pour un « Game of Trône » au cours duquel, il bien failli le perdre … son trône !
Pour terminer sur le sujet, un petit inventaire non exhaustif des synonymes : caguer ( régional ), couler un bronze ( familier ), chier ( vulgaire ), déféquer ( soutenu ), faire caca ( enfantin ), faire popo ( enfantin ), démouler un cake ( familier ), déposer une pêche ( familier ), tartir ( argotique ), parachuter un sénégalais ( frontiste raciste ), poster une sentinelle ( militaire ), balancer son rondin ( bucolique ou canadien ) …
Quant à selle au pluriel, outre la deuxième personne du singulier de l'indicatif présent du verbe seller, il signifie les excréments humains ou fécès.
Ceux qui ont lu le roman de Louis-Ferdinand Céline « Voyage au bout de la nuit » se souviendront peut-être de ce passage qui illustre bien notre propos : « La dame ajouta qu'elle faisait à présent des vents en allant à la selle, que c'était comme un vrai feu d'artifice … Qu'à cause de ces nouvelles selles, toutes très formées, très résistantes, il lui fallait redoubler de précautions … Parfois elles étaient si dures les nouvelles selles merveilleuses, qu'elle en éprouvait un mal affreux au fondement … Des déchirements ... ».  
Voilà, vous pouvez aller à la selle en toute connaissance de cause. Et samedi, tous en selle(s) !

Image du jour :




Météo annoncée :


Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H15 pour le stretto di Giro d'Italia et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées !

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.


Aucun commentaire: