6 avr. 2017

Autre Culture Vélo ...

Ciao a tutti,

Le 12 avril 2017 sera le jour du quarantième anniversaire de la mort de Jacques Prévert. Cela vaut bien un petit hommage !

Petite tête sans cervelle

C'est un vélo volé et secoué par le vent
Un enfant est dessus qui pédale en pleurant
Un brave homme derrière lui le poursuit en hurlant
Et le garde barrière agite son drapeau 
L'enfant passe quand même
Le train passe sur lui
Et le brave homme arrive en reprenant son souffle
Contemplant sa ferraille
N'en croyant pas ses yeux
Les deux roues sont tordues
Le guidon est faussé
Le cadre fracassé
Le lampion en charpie
Et la bougie en miettes
Et ma médaille de Saint Christophe
Où est-elle passée
Vraiment il n'y a plus d'enfants
On ne sait plus à quel saint se vouer
On ne sait plus que dire
On ne sait plus que penser
On ne sait plus comment tout ça va finir
On ne sait plus où on en est vraiment
Quelle bande de cons
Dit le garde-barrière en pleurant.

Jacques Prévert ( 1900 - 1977 )





Lorsque j'ai visionné ce petit film, je me suis immédiatement dit qu'il fallait que je partage cela avec vous.
Si après l'avoir vu, vous n'aimez pas le vélo, l'Italie, la merveilleuse langue italienne, Rome, les italiennes et les italiens, alors je ne peux plus rien pour vous ! C'est simple, c'est beau, c'est simplement beau ! Comme dans la cuisine italienne où tout repose sur le produit ( prodotto ) et l'amour du produit ( l'amore del prodotto ), dans cette vidéo, tout repose sur le vélo ( bicicletta o bici ) et l'amour du vélo ( l'amore della bicicletta ) ! Le reste, c'est l'Italie ! Certes, il n'obtiendra pas le grand prix du scénario original à la Mostra de Venise, mais pourquoi pas celui de la meilleure photographie. A vous de juger ! 

Un homme, son vélo et la ville éternelle.
La circulation quotidienne et ses obstacles
Les rues de la ville et toute la routine
Jusqu'à la fin de la nuit
Jusqu'à ce que les statues soient vivantes
Et que les oiseaux volent
jusqu'à ce qu'il soit seul dans la ville endormie …


Pour vous régaler de la « città più bella del mondo », c'est ici : https://vimeo.com/205523584

NB : les connaisseurs auront reconnu le cadre « Stelbel » ( acronyme de Stelio Belletti ), fleuron des cadres italiens des années 80 !


Association du jour : gReg au crayon, moi à la tasse ( que je choisirai plus petite la prochaine fois - café imbuvable - mais beau dessin ! ). 


Météo prévue :


Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H45 pour le stretto come a Roma ( ? ) et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées.

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.



Aucun commentaire: