22 oct. 2015

Le vélo dans les gènes ...


Ciao a tutti,

Cette semaine, j’ai décidé de porter à votre connaissance une découverte incroyable, qui, j’en suis certain, se verra décerner l’année prochaine le Prix Nobel de Cyclisme !
Roulant sur les traces des célèbres Watson et Crick, découvreurs de la structure en double hélice de l’ADN, les chercheurs de l’université Campagnolo de Milan ( Lombardia ) ont vu leurs travaux en génétique et biologie moléculaire être couronnés de succès. Le professeur Fausto Bartali et son confrère Gino Coppi ( cela ne s’invente pas ! ), grands amateurs de vélo, ont émis l’hypothèse de la présence d’une structure différente de l’ADN chez le cycliste. 
Dès lors, ils ont recueilli l’ADN des plus grands coureurs cyclistes internationaux afin d’en établir la structure. Leur plate-forme de génotypage SNP à haut débit a vu passer les puces à ADN à haute intensité des Coppi, Leneve, Anquetil, Volle, Hinault, Bastien, Merckx, Noo, Richard, Pinot, Nardin, Ocana, Anger, Van Springel, Ruffinoni, Froome, Dubuis, Delhaye … Notons que la seule puce à ADN que l’appareil a rejetée est celle d’un dénommé Lucien Grosbras au motif d’une structure ininterprétable pour cause d’altération des composants due à un abus de certaines substances médicamenteuses. Mais revenons à nos cyclistes : les échantillons ont donc été séquencés et génotypés par spectrométrie de masse sur Sequenom et le résultat en a surpris plus d’un, à commencer par nos chercheurs transalpins … A un point tel qu’ils réitérèrent toutes les analyses … Mais, la structure découverte initialement a bien été confirmée ! Ouvrez grand vos yeux et admirez ce que vous avez en vous mes amis :



Les brins de polynucléotides du cycliste s’appellent donc des maillons et les bases azotées des rayons, plus poétique tout de même que « cytosine, adénine, guanine ou thymine » non ?
Amis cyclistes, vous êtes génétiquement différents des autres et la science l’a définitivement prouvé ! Voilà pourquoi vous roulez si vite et si longtemps ! Merci à l’université Campagnolo de Milan de nous avoir démontré que nous avions le plus beau génome de tous les êtres vivants !

Information commerciale : ci-joint le tarif de réparation d’un vélociste musicien et poète qui parle un langage simple et compréhensible par tous …


Aphorisme du jour : « Fatica e coraggio, salita e discesa, il ciclismo è cosi ! ». ( Davide Cassani )


Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H45 pour le stretto génétiquement non modifié et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées.

A presto sulla bici.

Gianpietro.



Aucun commentaire: