25 juin 2015

Mais que fait la police pour le vélo ?


Ciao a tutti,

Avis de turbulences sur le départ du Tour en terre néerlandaise …
Les policiers néerlandais demandent depuis plus de quinze semaines une augmentation salariale de 3,3 % après quatre années sans hausse de salaire, ainsi que des bonus pour avoir subi une réorganisation et une meilleure compensation pour les heures supplémentaires. Après l’arrêt des négociations avec le gouvernement, ils ont depuis peu indiqué qu’ils organiseraient des actions pendant l’été. Le choix de ces actions est désormais arrêté : la police a menacé de mener des actions sociales au cours des deux premières étapes du Tour se déroulant aux Pays-Bas les 4 et 5 juillet 2015 ! Il fallait bien que cela tombe sur le Tour !
La première action prévue se situera sur le parcours du prologue à Utrecht, juste avant que celui-ci ne débute : les fonctionnaires et policiers rouleront à vélo pendant une heure juste avant le départ des premiers coureurs, ils seront bien sûr chronométrés par les officiels du Tour afin de se comparer aux pros …
La seconde action est moins drôle pour les coureurs puisqu’ils seront arrêtés de fait sur le pont Erasme de Rotterdam, les policiers effectuant des contrôles routiers sur les véhicules de la caravane publicitaire qui les précèdent. Nul doute que le carnet de contravention va rougir, les véhicules de la caravane ne répondant certainement pas aux normes de circulation. La fin de cette action étant subordonnée à la diffusion par les télévisions européennes des images montrant que les coureurs du Tour se sont arrêtés à cause de la manifestation des policiers réclamant de meilleures conditions de travail et des augmentations de salaire.
Vivement le passage en Bretagne que les agriculteurs nous déversent quelques tonnes de lisier sur les routes du Tour … Et pour finir une petite grève des contrôleurs aériens pour rentrer à Paris ...
Décidément ce Tour 2015 est incertain sur toute la ligne !

A part ça, Pedro n’est pas mort ! Il a en effet été vu sur le départ pour ses vacances estivales …
(voir photo)

Aphorisme du jour et de circonstance : « Quand le Tour de France n’a pas lieu, les catastrophes sont à la porte. » ( René Fallet - écrivain et grand amoureux du vélo ).

Rendez-vous à « l'Ambassade » à 07H45 pour le stretto d’estate et départ à 08H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes malheureusement incertaines.

A presto sulla bici.

Gianpietro.

Aucun commentaire: