19 sept. 2014

Le vélo dans la peau ...

Ciao a tutti,
Le tatouage est une pratique qui remonterait à 3500 ans avant Jésus-Christ, comme en témoigne
 celui relevé sur « Otzi » l’homme des glaces découvert gelé dans les Alpes italo-autrichiennes.
Ce premier tatouage était à visée thérapeutique. Puis ces marques sur la peau sont devenus des signes d’appartenance à un groupe ( tribal, religieux, pirates, prisonniers ou légionnaire ). Mais les raisons pour lesquelles les gens choisissent d’être tatoués sont extrêmement diverses : identification à un groupe, cosmétique, rituel religieux, rituel guerrier, utilisations magiques.

Plus récemment, le tatouage est devenu un moyen de revendiquer son originalité ( ? ), de séduire, de s’embellir, de provoquer …

Voici donc quelques exemples de tatouages témoignant de l’appartenance à la grande famille du vélo, avec plus ou moins de réussite, il faut l’avouer …
Florilège : Pour finir le tatouage éphémère qui, à un moment ou à un autre, a orné notre mollet droit

… Aphorisme du jour : « Le vélo, c’est le moyen et peut-être l’art d’extraire un plaisir d’une contrainte, en tout cas, d’un effort qu’il ne faut pas dissimuler. ». ( Jean Bobet - Frère de l’autre et cycliste lui aussi. )

Rendez-vous à « l'Ambassade » à 07H45 pour le stretto dans la peau et départ à 08H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes incertaines.

A presto sulla bicicletta.

 Gianpietro.



















Aucun commentaire: