23 mai 2014

La grand-messe du vélo ...

Ciao a tutti,

   

Comme le disait souvent mon frère en sortant du bureau de l’Abbé M. lors de ses bonnes années passées à l’institution religieuse : « Y'en a quand même sous une soutane ! » …

                                                                                           
Et c’est bien vrai, frérot ! En témoigne la quinzième édition du Championnat de France Cycliste du Clergé qui a eu lieu à Steenvoorde dans le Nord, il y a quelques jours. Organisé par l’association « le Clergé Sportif », avec le concours de l’Entente Cycliste Hazebrouck Merville ( FFC ), cette course est réservée aux évêques, prêtres, diacres, séminaristes, consacrés hommes et femmes, et pasteurs. La compétition est tout à fait officielle, puisqu’elle est inscrite au calendrier de la Fédération Française de Cyclisme ! Se déroulant sur deux jours, elle a réuni pas moins de 47 concurrents dont quatre religieuses.
Le premier jour était consacré ( bien sûr ! ) à la course contre la montre sur une distance de quinze kilomètres dans la campagne flamande et sous les acclamations d’un public enthousiaste. L’Abbé Demey Yannick d’Asnières a remporté la course en 24’ 18’’ et fut déclaré Champion de France de la spécialité. Après la traditionnelle cérémonie de remise du bouquet, une messe a été célébrée par Monseigneur Podvin ( ? ), porte parole des évêques de France, suivie d’un petit verre de vin ( de messe ? ) à la mairie.

Le second jour, dès potron minet afin de ne pas être en retard à la messe, les adeptes de la course en ligne se sont élancés sur les routes nordistes. Un circuit de neuf kilomètres à parcourir sept fois, soit soixante trois kilomètres. C’est le régional de l’étape, le curé de Steenvoorde lui même, qui a franchi la ligne en levant les bras au ciel comme il se doit ! Le Père Bertrand Lener fut donc sacré ( consacré ? ) Champion de France sous les regards admiratifs de ses ouailles. Et c’est le bouquet encore dans les bras, les joues rosies par les bises chaleureuses de ses bigotes préférées aux yeux encore brillants par tant d'effusion, qu’il a accompagné ses fidèles à la messe présidée par Monseigneur Ulrich. Pour un peu, on aurait pu croire à un Championnat de France de la messe, tant il fut passé plus de temps sur les bancs d’église que sur les selles de vélo !
Chez les féminines, la soeur Nadège Ledru de Neuilly sur Seine a revêtu la tunique tricolore en lieu et place de la robe et de la cuculle …
Je confirme donc, frérot, y’en a sous la soutane et la robe de bure !
La messe est dite ...
In vélo veritas ! Amen.

                                                                                       

Aphorisme du jour : « Si la réincarnation existe, j’aimerais revenir en selle de vélo pour dames. ». ( Jim Mac Mahon )

Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H15 pour le stretto consacré et départ à 08H30 dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées. Messe à l’issue pour ceux qui le désirent !

A presto sulla bicicletta e a messa.

Gianpietro.



                                                                                                  

Aucun commentaire: