14 mars 2014

Le vélo pour exemple ...

Ciao a tutti,



La communauté cycliste est vraiment incroyable … Pour preuve, ce système de lutte contre le parking sauvage et illégal des vélos mis en place à Copenhague par les autorités locales. Là où bien d’autres auraient décidé un système répressif, le chef de projet danois a misé sur une offensive de charme. Certes, ce n’est pas en France que les vélos gênent à ce point la circulation des piétons, n’en déplaise à quelques grincheux  … Mais comme le ministre des transports s’inspire des avancées et des innovations nordiques, peut-être verrons nous un jour cette magnifique idée reprise  chez nous.

L’objectif que s’est fixé la ville de Copenhague est d’inciter les gens à utiliser les supports à vélo et les parkings dédiés autour des stations de métro, des différentes gares de la cité ainsi qu’autour des endroits à forte fréquentation cycliste au lieu de les appuyer contre les poteaux, les arbres, les murs comme c’est trop souvent le cas …
Le moyen décidé pour y parvenir est pour le moins sympathique : si vous garez votre vélo illégalement, les « cerbères municipaux » chargés de la « répression » ne verbalisent pas le fautif ni ne l’envoient en fourrière mais nettoient la chaîne et la graisse, vérifient la pression des pneus et les gonflent si nécessaire ! Ils laissent ensuite un petit autocollant vous invitant à l’avenir à utiliser les parkings et espaces dévolus à cet usage. Le plus incroyable est que cette initiative a largement porté ses fruits, et même au delà des espérances des autorités. Très rapidement, le nombre de vélos « avertis » a été divisé par trois, puis par cinq ! Et pas un râleur ! Les cerbères deviennent des anges … Les cyclistes des agneaux … Erik Kinimond, le concepteur du projet, très angélique ou simplement très danois, ne pense même pas que les gens vont se garer illégalement afin d’obtenir le petit service d’entretien !                                                                                           

Ramenez cela au monde de l’automobile et imaginez vous retrouver votre auto mal stationnée avec la pression des pneus faite, la carrosserie parfaitement propre et étincelante et un petit mot gentil glissé sous l’essuie-glace vous invitant à ne plus recommencer … On peut rêver !

Aphorisme du jour : « Le plus grand ennemi de la bicyclette n’est pas l’automobile, ce sont les préjugés. » ( Margot Wallström - Femme politique suédoise, ex commissaire U.E à l’environnement )

Rendez-vous à 08H45 à « l'Ambassade » pour le stretto legale et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées.

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.

                                                                          

Aucun commentaire: