8 mars 2014

Le vélo, ça peut rapporter gros ...

Ciao a tutti,

                                                                                   

Jusqu’à présent, le seul moyen de gagner de l’argent en faisant du vélo était d’être coureur professionnel, ce qui n’est pas donné à tout le monde vous le reconnaitrez avec moi. Dorénavant, il existe un autre biais pour le faire et à la portée de tous ou presque …

En effet, selon le magazine « Les Echos  », le ministre des transports Frédéric Cuvillier a proposé aujourd’hui son « Plan Vélo » en 25 mesures pour encourager les Français à aller travailler en vélo. Plus de 3 millions de personnes utilisent leur vélo comme mode de déplacement quotidien. Cela me paraît beaucoup, mais apparemment pas encore assez pour le gouvernement qui voudrait faire davantage pédaler les français.

La proposition phare de ce « Plan Vélo » est une indemnisation pour rémunérer les cyclistes ! Elle s’intitule « l’indemnité kilométrique vélo ». Afin d’encourager les citadins à privilégier le vélo pour les trajets quotidiens, le ministre promet la mise en place, avec bien sûr ( ! ) l’accord des entreprises, d’une indemnisation au kilomètre. Le calcul est simple : pour chaque kilomètre parcouru, le salarié venu à vélo sur son lieu de travail recevra 25 centimes d’Euro de son entreprise. En contrepartie, ces dernières seront récompensées par un abattement de charges qui devrait représenter tout de même un manque à gagner pour l’Etat d’une valeur de 110 millions d’Euros.
L’optimisme est de rigueur au gouvernement, puisque les bénéfices de ce plan dépasseraient aisément son coût, à savoir sur la santé et l'assiduité ! Car voilà que l’Etat veut prendre soin de nous … Faire quotidiennement du vélo permet en effet aux citadins de bouger, de faire du sport, d’être en meilleure forme physique et mentale et d’être assidus au travail ...

Un ministre est payé pour penser ( ? ) et de ce coté là, Frédéric Cuvillier mouille la casquette … Comment gérer l’augmentation du nombre de cyclistes face à la circulation automobile ? Il est certain qu’il n’est pas toujours facile de cohabiter sur la route. Plusieurs arrangements et assouplissements du code de la route sont prévus pour y remédier :
    - Certaines transgressions au code pourraient être tolérées pour les automobilistes. Les voitures auraient par exemple le droit de franchir la ligne continue pour dépasser un vélo.
    - Les vélos seront autorisés à quitter la droite de la chaussée en cas de danger ( ouverture de portière, voiture mal stationnée, obstacle … ). Merci Monsieur le ministre !
    - Les feux rouges seront transformés en « cédez le passage » pour les cyclistes afin que ces derniers ne soient plus obligés de poser le pied à terre.
    - L’amende en cas de stationnement d’un véhicule sur une piste cyclable passerait de 35 à 135 Euros.
    - La généralisation du double sens cyclable dans les rues où la vitesse est limitée à 30 km/h.
    - La création de places sécurisées de stationnement pour vélo d’ici 2020 pour chaque grande gare en fonction de la fréquentation.

L’optimisme est une règle d’or au gouvernement … Actuellement, seulement 5% des salariés pédalent pour aller travailler. Avec ce plan, le ministre des transports espère multiplier ce chiffre par dix !

Rien n’est prévu pour les travailleurs indépendants, et j’en fais partie ! Qui va me payer, Monsieur le ministre ? Je suis certain que vous avez pensé à moi …

Amis cyclistes, nous serons bientôt riches ! De quoi se payer un vélo en or ...

                                                                                                           

Aphorisme du jour en forme de perle : « Quand vous doublez un cycliste, laissez-lui toujours la place pour tomber. »( Anonyme - extrait du « Républicain Lorrain » du 14 Août 1954 )

Météo de rêve …

                       

Rendez-vous à « l'Ambassade » à 08H45 pour le stretto di sole et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes assurément ensoleillées !

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.




Aucun commentaire: