31 janv. 2014

Sûrement vélo ...

Ciao a tutti,

Découvert fortuitement lors d’une petite balade sur la toile, le site « Sûrement Culture Cycling Magazine » va sans aucun doute retenir toute votre attention. Créé en 2012 par Nicolas Béjoint, ce web magazine fait la part belle à l’esthétique. Tout en élégance, aussi beau à regarder que Fausto Coppi sur un vélo, il illumine le cyclisme de son regard de dilettante.

Photos, dessins, illustrations et vidéos viennent à point nommé enrichir le propos. C’est beau, c’est bon … Il nous ouvre grand les yeux et nous aiguise l’appétit … A consommer sans aucune modération !

Mais laissons le se définir lui même : « Sûrement est un magazine qui tente d’aborder le cyclisme sous un angle graphique et esthétique. Créé pour répondre à une demande d’un média dédié au vélo qui aborde des aspects de la culture cycliste peu traités, Sûrement s’intéresse autant au vélo de route pour son côté épique et romanesque qu’à la pratique urbaine et à la culture cycliste en général. ».

Sûrement est le maillon manquant, le site que la bicyclette méritait ( après le site Rd’a bien sûr ! ), l’ami que chacun de nous rêvait de rencontrer, la madeleine tant espérée de nos soirée sur la toile …

Les informations foisonnent jusqu’au vertige. Les photos ( toutes magnifiques ! ) nous emmènent dans des lieux idylliques aux confins des rêves les plus doux ( fous ? ) nous faisant ainsi découvrir des routes à couper le souffle, des lieux dédiés au vélo aux quatre coins du monde. Une part belle est faite à l’élégance vestimentaire du cycliste ( lisez Rapha : histoires de maillots. ). Un petit coin bibliothèque nous présente des livres sur le vélo bien sûr ( des Cycling City Guides à un merveilleux livre sur le Gran Fausto ). Sûrement est aussi un formidable conteur de légende du cyclisme ( voir l’histoire d’Octave Lapize et le Tour 1910 ). Les mélomanes ne sont pas oubliés, en effet, le site propose quelques playlists du meilleur goût pour agrémenter nos sorties en fonction des saisons, et un petit bonus sur Jean-Louis Murat et son amour du vélo ( « Le premier champion que j’ai vu était passé au dessus de la ferme de mes grands parents, échappé. J’étais petit, il s’appelait Gérard Saint, et je suis resté longtemps avec l’idée que le coureur cycliste était un saint. Je ne voyais aucune différence entre un type qui courait le Tour de France et Saint François d’Assise. » - c’est beau, c’est Murat ! On dirait presque de Blondin ! ).

Voilà, vous avez maintenant une ligne à ajouter à vos préférences ou vos signets. Tous à vos souris d’une main, le cintre dans l’autre et foncez comme vous savez si bien le faire !

Aphorisme du jour : « Si Coppi veut me vendre l’une de ses jambes, je suis prêt à travailler dix ans comme mineur de fond pour la lui payer. ». ( Raoul Rémy - Coureur cycliste professionnel de 1944 à 1957, neuf Tours de France et deux victoires d’étape )

Rendez-vous à 08H45 à « l'Ambassade » pour le stretto in omaggio a Coppi et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes incertaines ou pour un jogging in the rain ...



  

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro.


                                                                                                   

Aucun commentaire: