5 juil. 2013

Aux larmes citoyens !

Ciao a tutti,

Si Eric Fottorino était toujours directeur ou rédacteur en chef du quotidien " Le Monde ", je crois pouvoir dire que, jamais au grand jamais, il n'aurait laissé paraître une interview de Lance Armstrong. Il aime trop le vélo pour cela ! D'autant plus que ce journal à la sérieuse réputation a titré en une de son édition du week-end dernier dans une large manchette sur fond sombre, juste avant le départ du centième Tour de France : " Lance Armstrong : impossible de gagner le Tour sans dopage. ". Or, il s'avère que ce titre est une déformation des propos du plus grand tricheur de l'histoire de la grande boucle. En effet, lorsque L.A affirme cela, il parle de son époque et non pas du présent. Présent à propos duquel il dit ne pas avoir d'idée sur la possibilité de gagner proprement, espérant même que cela est possible … Il est alors légitime de se poser la question sur les intentions du journal et de son chef du service des sports. Comment oser laisser paraître un tel article à la veille du départ ? Sans doute pour rester sur la ligne éditoriale des années 90, après l'affaire Festina comme quoi le Tour de France n'a plus de crédibilité sportive. Eh bien, dans cette histoire, c'est le quotidien lui même qui a perdu lui aussi sa crédibilité. Dont acte !
Je n'ai certainement pas pour habitude de défendre L.A, mais il faut être juste et rendre à L.A ce qui appartient à L.A. J'espère que vous m'en saurez gré ! Dont acte aussi !
Moi, je crois encore au Tour ! Je suis aux anges, je pleure de bonheur lorsque je vois, comme l'année dernière, Thibaut Pinot qui attaque Wiggins … Et j'attends avec impatience qu'il recommence à mettre des cartouches aux soit disant cadors ! Aux larmes citoyens !


                                                                                                                    

Quant aux propos de L.A, je me permettrai simplement de lui faire remarquer que si on enlève tous les tricheurs de son acabit du classement général on tombe assurément sur un coureur propre qui aurait du être déclaré vainqueur du Tour … Sans doute même un " petit français " qu'il a tant haï ! Et surtout Lance, ne reviens pas, ne parle plus ! Car au fond de toi même, tu sais très bien que ta punition, ce n'est même pas le contrôle positif et les aveux, c'est l'oubli ! C'est la sortie de la mémoire collective ( tu n'es plus sur les tablettes du Tour ! ) ! On ne souviendra plus de toi, ni d'Indurain, ni de Riis, ni d'Ullrich, ni de Contador … Alors qu'on se souviendra toujours de Robic, d' Anquetil, de Coppi, de Bartali, d'Hinault et de tant d'autres ! De tous ceux qui ont fait le cyclisme à grands coups de panache, d'attaque, de gros coups de moins bien, de sourires, de classe … Et ne viens pas me ressasser le couplet du dopage historique et culturel, car ce ne sont pas quelques cachetons de corticoïdes ou d'amphétamines qui font gagner 50 watts en haute montagne ! Je ne défends pas le dopage avec ces produits, j'explique ! On ne transforme pas un bon coureur en recordman de la montée de l'Alpe avec de la cortisone et tu le sais trop bien ! Arrête tout, ne reviens pas sans cesse avec des propos injustifiables … Tiens, c'est bien simple, je t'ai déjà oublié ! Ciao !

                                                                                                                       

C'est fou comme ça fait du bien ! Je me sens plus léger …

Aphorisme du jour : " le Tour de France est avant tout un exercice de style et c'est à ce titre qu'il m'enchante. " ( Yvan Audouard - Ecrivain, journaliste, conteur et humoriste ).

Météo annoncée :

                                   

Rendez-vous à " l'Ambassade à 07H45 pour le stretto de l'oubli et départ à 08H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées.

A presto sulla bicicletta.

Gianpietro

Aucun commentaire: