18 janv. 2013

The Show must go on ...

Ciao a tutti,



Nous étions bien tranquilles depuis l'annonce du retrait officiel de ses sept victoires sur le Tour de France, mais voilà qu'il remet ça ! Tout a sans doute été bien réglé par le maestro lui même et sa kyrielle d'avocats , experts en manipulations médiatiques et mensonges en tous genres. Cette nuit, le show va battre son plein ! Il y aura sans aucun doute des larmes, des histoires de chasse aux sorcières, de la psychanalyse de bas étage, des photos de ses enfants et de sa chimiothérapie, et peut être quelques débuts de remords et un aveu du bout des lèvres, mais rien de bon pour le vélo, c'est sûr malheureusement.

Souvenons nous de son dernier passage face à l'autre présentateur vedette de la télévision américaine, Larry King sur CNN, lorsqu'il regardait l'Amérique dans les yeux en affirmant : " je ne me suis jamais dopé, jamais ! Les français sont méchants avec moi parce que je suis américain ! "
Cette nuit, c'est avec Oprah Winfrey, qu'il a choisi d'essayer de faire pleurer l'Amérique une nouvelle fois. Armstrong va s'exprimer avec des mots passés au crible de la science de ses avocats. Nous l'aurait-on changé ? Après une longue décennie de mensonges face aux caméras, le Texan se mettrait à table en détaillant les poches de sang dans les glacières, l'E.P.O en bidon, les transfusions dans le bus et les coups de fil à l'U.C.I ? Sans doute non ! Pas de détails à attendre, Oprah Winfrey n'est pas un juge ou un membre de la commission de discipline qui l'interrogerait comme il se doit sur ses fautes. Elle est payée pour faire de l'audience. Et elle en fera, vue la publicité faite autour de la diffusion de son émission, qui, soit dit en passant, ne se déroule pas en direct autorisant ainsi les coupures et les montages. Il est à craindre que tout cela soit complètement orchestré en lui tendant des perches soigneusement choisies et qu'on sera davantage dans l'émotion que dans le débat sur ses malhonnêtetés. S'il passe à confesse, c'est qu'il estime qu'il y a plus à gagner pour son équilibre personnel, son image, son éventuel retour dans le monde du triathlon, qu'à y perdre beaucoup d'argent dans des procès désormais à coup sûr perdus d'avance. Peu de chance d'entendre Lance décrypter les programmes de préparation concoctés par son ami Michele Ferrari, décrire par le menu le contenu de son frigo avant les différentes échéances, ou évoquer la pression psychologique mise sur certains de ses coéquipiers pour qu'ils se dopent ...



Oprah Winfrey a déjà interviewé Lance en 2004, alors que les accusations de dopage le concernant étaient d'actualité avec force faits et témoignages à l'appui. Les questions posées alors étaient du genre : " Définiriez vous ce que vous avez fait comme héroïque ? ", " Vous avez grandi sans père, vous a-t-il manqué ? " Racontez moi le jour où on a diagnostiqué votre cancer " ou encore " Pourquoi votre mariage n'a-t-il pas marché ? " … A faire passer Jean-René Godart pour le Père Fouettard ou le Grand Inquisiteur !

Mais qui peut bien s'inquiéter à propos de cet entretien entre amis ?  Pat McQuaid et Hein Verbruggen ses anciens ( et peut-être toujours ) protecteurs ? Johan Bruyneel ? Thom Weisel, le financier de l'aventure Armstrong ? Affaire à suivre …
Certains sussurent en coulisse, que des tractations auraient déjà été réalisées avec le gouvernement américain et certaines instances. Affaire à suivre ...

Alors nous verrons bien. A l'heure où vous lisez ces lignes, mes élucubrations auront été validées ou infirmées … En tout cas, c'étaient les miennes en ce jeudi soir et ce ne sont que des élucubrations, comme d'habitude !

                                                                                                  
Aphorismes du jour :
    " Mon corps, je peux lui faire ce que je veux. Je peux le pousser, l'étudier, l'écouter. Tout le monde veut savoir à quoi je roule, ce que je prends ? Je prends mon vélo tous les jours, six heures par jour ! Et vous ? "
    " Je vais dire à ceux qui ne croient pas au cyclisme, aux cyniques et aux septiques : je suis désolé pour vous. Désolé que vous ne croyiez pas aux miracles. Dans le Tour de France, il n'y a pas de secrets, c'est une épreuve sportive difficile et c'est le dur labeur qui permet de le gagner. Vive le Tour. "
    " Je ne me suis jamais dopé, je peux le dire une nouvelle fois mais cela fait sept ans que je le dis : ça ne sert à rien ! "
    " J'étais sur mon lit de mort ( pendant sa maladie ) . Vous pensez que je vais revenir dans un sport et dire : Ok, Docteur, donnez moi tout ce que vous avez, je veux juste aller vite! Impossible, jamais je ne ferai ça ! "
    " Les détracteurs disent que je suis arrogant. Un dopé. Un imposteur. Que je ne veux pas passer à autre chose. Ils peuvent dire ce qu'ils veulent. Ce n'est pas pour eux que je suis remonté sur mon vélo ! "
    " Je ne me suis jamais dopé et, contrairement à nombre de mes accusateurs, j'ai fait du sport d'endurance pendant 25 ans sans pics de performance et passé près de 500 contrôles antidopage sans jamais avoir été contrôlé positif ! "
    " Il arrive un moment dans la vie d'un homme où il doit dire : Trop, c'est trop ! Pour moi, ce moment est venu. Cela fait depuis 1999 que j'entends que j'ai triché pour gagner mes sept Tours de France ! "
    ( Lance Armstrong, célèbre humoriste des pelotons ).

Vue la météo annoncée et l'état des routes actuellement, la validité de mon rendez-vous semble incertaine … Nous pourrons éventuellement remplacer l'exercice périlleux du vélo par de la course à pied … Je propose se donner rendez vous pour le jogging par téléphone ou mail en fonction des conditions.

Cependant, rendez-vous à " l'Ambassade " à 08H45 pour le stretto caldo et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes incertaines.

A presto sulla bicicletta.

Damiano.

Aucun commentaire: