25 mars 2011

Col dur ... Coaltar ...

Ciao a tutti,

Comme prévu la semaine dernière, je vous propose un petit compte rendu de ma sortie de samedi dernier sur la ligne bleue des Vosges avec mes amis du corps médical.
Pour commencer, il me faut vous avouer que pour une fois je n'avais vraiment pas grand chose dans le ventre. Il parait que c'est mieux pour ce genre de sortie ... Ce n'était pas la grande forme après une nuit agitée et consacrée à la préparation physique et mentale.
Heureusement, j'avais bien étudié le tracé. Parcours de " classique " avec ses longs faux plats montants et descendants, quelques pièges et la principale difficulté de la journée : le Col On. En voici les grandes lignes :
Départ à 7 heures sous un ciel gris, quelques gouttes venant tempérer les velléités naissantes. J'ai rejoint mes compagnons du jour, qui avaient l'air très en forme. Pour ma part, je fus très rapidement dans le coaltar ! Mais c'était curieusement très agréable. Tout est allé très vite, une première attaque d' entrée et ensuite le trou noir ( si je puis me permettre ... ), la tête dans le guidon, le " tube de selle " dans le c.., concentration intense, sensations presque plaisantes. Puis, ce fut comme dans un rêve. Je me suis relevé sur la ligne d'arrivée où je fus accueilli par mes soigneurs pour les différents contrôles d'usage et vérifications de mes paramètres dans le cadre du suivi longitudinal. Je vous rassure : pas de trace de Clenbutérol, de son emballage ou d'autres substances suspectes. Mes amis m'ont raconté le déroulement de cette équipée avec force détails et montré les photos prises dans le Col On. Outre la beauté, toute intérieure, des panoramas, ils ont été très impressionnés par la qualité du revêtement proposé lors de cette sortie :

                                                           

Une collation légère et attendue a clos cette matinée inoubliable. Après le traditionnel échange d'adresse et les promesses de nous écrire souvent, nous avons convenu de réitérer dans trois ou cinq ans en fonction des résultats et des envies. Je ne saurais que trop vous recommander de telles expériences physiques, dont nous ressortons, cela est sûr, toujours plus léger. Vive la vie, Vive le vélo !

En shona, bicyclette se dit  " bhasikoro ".

Météo et revêtements secs pour samedi :



Rendez vous aux " Templiers " à 08H15 pour le stretto gastro et départ à 08H30 dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées.

A presto sulla bicicletta.

Damiano.

Aucun commentaire: