4 févr. 2011

Tac au tac, roue dans roue et bouche à bouche ...

Ciao a tutti,

Tout d'abord, pour ceux qui l'auraient manqué, je ne résiste pas au plaisir ...

                                Qui n'a pas rêvé, au moins une fois, de voir une belle cycliste réclamer de par son état une réanimation cardio-pulmonaire ( RCP ). Cette dernière consistant, comme chacun sait, en un bouche à bouche torride mais efficace et des compressions thoraciques énergiques. J'ai bien dit compressions thoraciques, ce qui exclut la région mammaire. La confusion, quoique naturelle, est souvent à l'origine de nombreux échecs lors de l'examen final du brevet de secouriste cycliste. Notre trésorier, grand amateur de poitrine opulente, pourra en témoigner. Il s'est vu refuser l'obtention du dit brevet au terme de l'épreuve pratique lors d'un stage commun avec l'équipe cycliste féminine suédoise. Notons par ailleurs qu'il avait obtenu la note maximale au bouche à bouche.
Désormais, selon les dernières recherches en la matière, il nous faut oublier le bouche à bouche, partie la plus agréable de la réanimation lorsque la réanimée s'appelle Ingrid ! Les médecins recommandent maintenant  la réanimation cardio-cérébrale ( CCR en anglais - à ne pas confondre avec Creedence Clearwater Revival pour les plus anciens d'entre nous ). La principale différence avec la RCP étant que lors des cinq à dix premières minutes après l'arrêt cardiaque, le sauveteur ne fait pas de bouche à bouche au patient ( compris gR. ! ). Il se concentre sur les compressions thoraciques au rythme de cent par minute. Cette technique sauve 30% de vies en plus que l'ancienne méthode et les patients en ayant bénéficié ont 24% de chance en plus d'être neurologiquement intacts à leur sortie de l'hôpital.
Il y a deux explications à l'efficacité supérieure de cette nouvelle méthode :
    - D'une part, une pression constante sur le thorax maintient un certain niveau de tension artérielle, ce qui n'est pas le cas lors du bouche à bouche cher à gR., qui fait chuter la tension à presque zéro. Le sang n'atteignant plus les organes vitaux et le cerveau.
    - D'autre part, la ventilation a un effet négatif sur l'efficacité des compressions thoraciques. Lorsque le sauveteur insuffle de l'air dans la bouche du patient, il fait rentrer de force de l'air dans les poumons, ce qui augmente la pression dans la  poitrine et comprime les veines ramenant le sang vers le coeur.

Bon, les gars, je dois vous avouer que ce petit propos pédagogique est doublé d'une pensée un peu égoïste ... En effet, étant le cadet de la grande famille Route D'Archettes, je suis statistiquement désigné comme celui qui a le plus de chance de bénéficier d'un tel traitement ... Alors, retenez bien ce que je viens de vous exposer et entraînez vous ! Mais, si toutefois, l'envie de m'embrasser sur la bouche vous prend, je ne vous en voudrai pas. Peut être que le dernier baiser a la même saveur que le premier ...

En kikongo ( langue parlée par les Kongo en Angola ), bicyclette se dit " mvelo ".

Quelques douceurs pour notre sortie :

Rendez vous aux " Templiers " à 08H45 pour un stretto cardiotonique et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes attirantes.

A presto sulla bicicletta.

Damiano.

Aucun commentaire: