11 févr. 2011

Je suis un faible et j'aime ça !

Ciao a tutti,

Je suis un faible, je ne peux pas résister !
Pour ceux qui l'auraient manqué, ce petit dialogue tiré du " SAV des Emissions " de Canal Plus :

Fred : Service après vente des émissions, j'écoute.
Omar : Alors c'est sûr, Lance Armstrong prend bien sa retraite !
Fred : Oui, Monsieur.
Omar : Oh la la ! Non ! Mince alors !
Fred : Pourquoi ? Vous étiez fan vous aussi ?
Omar : Non, non ! Dealer !

Pour rester dans le ton, une petite contrepèterie que je soumets à votre sagacité ( quatre interversions ) : " Stars dopées : minables sans dopage, las des luttes sans pardon, les athlètes se piquent après s'être donnés ".

Suggestion : A l'heure de la pré-commande de combinaison de chrono " moule burnes " Rd'a, je me permets de soumettre à votre approbation l'achat de sous vêtements pour l'ensemble des coureurs. On peut rester un cycliste élégant même lors des moments les plus intimes de la vie ... Ce magnifique caleçon saura souligner l'esthétisme du rasage et du bronzage qui caractérise le pratiquant assidu :
                                                                   
Laissons à notre designer patenté le soin d'appliquer la bonne référence Pantone qui fera de cet accessoire un must dans notre gamme vestimentaire déjà bien étoffée.

Les plus valeureux d'entre nous se préparent à participer à " l'Enfer du Nord " ... Aimant encore assez bien prendre le contre-pied des choses, je serais, pour ma part, assez séduit par " l'Enfer du Sud ". En d'autres termes, le Tour du Faso où les secteurs pavés mal ajustés sont remplacés par des bouts de pistes défoncés et poussiéreuses ! Là-bas, au carrefour de l'arbre trône un baobab géant, l'accent des supporters et du speaker devient chantant ( le " Mangeas " local est tout aussi intarissable et imaginatif ), la logistique homologuée par l'Union Cycliste Internationale ressemble plus à celle d'une course départementale, l'arrivée au vélodrome n'est que dans la tête des coureurs locaux qui se défoncent sur des portions parcimonieuses de bitume. Tout y est improbable ou presque, comme le fait de croiser un Eddy Merckx bedonnant ou un Bernard Thévenet grisonnant sur la ligne d'arrivée. Et en plus, il fait toujours beau !
Pour vous en convaincre, je vous recommande de visionner cette petite vidéo

et de vous régaler comme je l'ai fait moi même. Ne manquez pas le speaker lorsqu'il affirme qu'Eddy Merckx est le seul être humain, qui lors du jugement dernier, pourra s'asseoir à la droite de Dieu ! C'est pas beau ça !

Petit clin d'oeil : La capitale Ouagadougou est tellement envahie de vélos que son surnom sympathique est " Ouga deux roues ", la capitale des cycles.
Pas de crainte avec les choses qui fâchent : Burkina Faso veut dire " pays des hommes intègres " !
Inscrivons le Tour du Faso au calendrier Rd'a 2012 !

En bemba, bicyclette se dit " icinga ".

Météo de rêve ou presque
Rendez vous aux ""Templiers " à 08H45 pour un stretto du Sud et départ à 09H00 dans la joie et la bonne humeur sur des routes ensoleillées.
Je ne serai malheureusement pas à vos côtés car je me rends à Paris.

A presto sulla bicicletta.

Damiano.

                                                                             

Aucun commentaire: