21 août 2010

Be back


Passez des sommets italiens aux routes parisiennes, heureusement désertes, une transition pas facile. Il faut trouver la motivation et se faire plaisir comme on peux : descendre les Champs à 50 km/h. Demain je passerai par la rue de Gramont.

Aucun commentaire: