15 mai 2009

Festival de cannes

Ciao a tutti,
Je dois, sans doute, être un des derniers .... Mais c'est fait ! Ce week-end, je me suis rasé les jambes pour la troisième année consécutive. Ce qui, pour le néophyte que je suis, témoigne de ma persévérance et de ma volonté d'intégration dans le monde fermé du vélo. Néophyte dans le rasage j'entends, car lorsque j'ai pratiqué le vélo dans ma prime jeunesse, je n'avais pas de poils. Mon plus cher désir d'alors était justement d'avoir des poils .... et lorsqu'ils sont apparus, j'ai arrêté le vélo au profit d'activités où le poil avait son importance ...
Bilan comptable : Deux heures dans la baignoire, quatre rasoirs jetables, une bonne quantité de gel à raser, quelques coupures dues à la baisse d'attention et j'avais de quoi rembourrer ma couette d'hiver !
Bilan esthétique : J'ai un beau boxer en poil, qui fait de moi la risée de tout le monde sur les plages naturistes et m'oblige à la baignade en bermuda à la piscine, sous peine d'outrage aux bonnes moeurs ! Me voilà prêt pour le Festival de cannes !
Je passe outre les avantages bien connus de cette coutume (esthétique indiscutable en cuissard court, facilité indéniable du massage - mais qui me masse moi ? - soins favorisés en cas de chute ) pour vous décrire la raison qui fait que je renouvellerai sans doute le rituel l'année prochaine. Pour ceux qui sont des anciens de la pratique, cela ne sera certainement pas une révélation. Mais pour le novice qui sommeille en moi ....
La sensualité ressentie lors de l'entrée sous la couette avec les jambes fraîchement rasées ... Une jouissance épidermique qui magnifie l'expression " à fleur de peau ". Aïe, aïe, aïe ! Qu'est ce que c'est bon !!! Et que dire de la rencontre d'une jambe imberbe mais amie sous cette même couette ... Luxe et volupté .... Luxure et volupté .... Autre Festival de cannes ....
Petit intermède musical avec une des plus belles compositions d'Eric Clapton qui est (re)devenue un tube , autrement dit : Tom and Richard's song 

Les prévisions météorologiques sont changeantes en ce moment et plutôt en notre faveur. Pourvu que cela dure ! Les dernières en date sont les suivantes :
Maintenant qu'elles sont rasées, il va falloir les faire tourner ... Ainsi, je vous propose de papoter sur le Giro ( et sur Lucien qui ne se souvenait plus qu'un Tour, même d'Italie, à l'eau claire, c'est très dur ) autour d'un bon
stretto à partir de 07H45 aux " Templiers ". Le départ sera donné à 08H00 dans la joie et la bonne humeur, notre G.P.S nous trouvera sans aucun doute des routes enchanteresses ...

A presto sulla bicicletta

Damiano

Aucun commentaire: